Des Articles, des Infos

La formation en ostéopathie: les conditions d’admission et le programme d’enseignement

Avec le décret du 12 décembre 2014, applicable dès la rentrée de 2015, la formation en ostéopathie devient plus uniforme, avec un cadre désormais légal.

Que ce soit au niveau des modalités d’accès et au niveau du programme des différents enseignements.

Deux publics ciblés par la formation en ostéopathie d’un côté, les pros de la santé (paramédical et médical), de l’autre, les étudiants post-bac

La formation en ostéopathie est ouverte à deux publics : les professionnels de santé et les étudiants post-bac.

Réglementée par le décret du 12 décembre 2014, la formation en ostéopathie initiale est accessible par les étudiants ayant obtenu leur bac.

D’une durée de 5 ans, elle s’effectue dans des écoles privées agréées, dont le coût oscille entre 8000 et 9000 € par an.

Pour les professionnels du monde paramédical (kiné, ergo, infirmiers, etc.), la formation en ostéopathie est réduite à 3 ans.

Au sortir de ce cursus, ils reçoivent un Diplôme d’Ostéopathe (DO), absolument nécessaire pour pratiquer cette activité en France.

Enfin, pour les médecins qui souhaitent se spécialiser, le diplôme d’ostéopathie est accessible en 2 ans pour décrocher le DIU (Diplôme Inter-Universitaire) de Médecine Manuelle-Ostéopathie.

Tous les professionnels ont l’obligation d’avoir un DO ou un DIU pour pratiquer. Sans quoi ils peuvent être sanctionnés d’un an de prison et 15 000 euros d’amende.

Entre les enseignements pratiques et théoriques, les composantes du programme !

A la lecture du décret de décembre 2014, il établit la durée de la formation en ostéopathie à 5 ans, dans sa version initiale.

Avec une répartition des différents enseignements établie à 3 360 heures pour la théorie et la pratique (travaux dirigés et travaux pratiques) puis 1 500 heures encadrées par un professeur en clinique.

L’enseignement théorique doit être articulé autour de 7 points précisés dans l’article 4 du décret comme la pratique ostéopathique, les méthodes et outils de travail et les sciences fondamentales.

Les heures de « pratique », quant à elles, elles sont nécessaires pour tester les techniques et apprendre à maîtriser le geste ostéopathique.

Les 1 500 heures passées en clinique, encadrées par un enseignant, entraînent les étudiants dans le monde réel.

Grâce aux 150 consultations complètes et validées, obligatoires, ils assurent le déroulement d’une séance entière – de la définition du diagnostic aux suivis.

Au bout de 2, 3 ou 5 ans, les jeunes diplomés d’un DIU ou d’un DO pratiquent en profession libérale ou deviennent salarié d’une entreprise : le champ d’actions et le profil des besoins étant très larges.

De fait, ils peuvent aussi bien lancer leur propre cabinet libéral qu’intégrer une entreprise, un club de sport ou un établissement de soins (clinique, maternité, etc.)

Si vous voulez en savoir plus au sujet de la formation en ostéopathie, cliquez tout simplement ici :
visiter notre site esv